La course zéro pesticide

Qui sera le plus rapide à éliminer les pesticides de notre alimentation ?

Écrire à E.Leclerc

Les enseignes françaises de la grande distribution adorent se comparer les unes aux autres : sur les prix bas, leur proximité avec les Français, l’origine locale de leurs produits.
Étonnamment, elles ne le font jamais sur le recours aux pesticides et la mise en œuvre de l’agriculture écologique. Pourtant, les dangers des pesticides sur la santé humaine et l’environnement ne sont plus à démontrer. Alors nous allons le faire pour elles. Nous lançons la Course Zéro Pesticide !

Les pommes et les pommes de terre sont le fruit et le légume les plus produits et les plus consommés en France. Mais aussi parmi les plus traités avec des pesticides ! Laquelle de ces enseignes sera la première à éliminer les pesticides de la production des pommes et des pommes de terre ? L’une d’elles gravira-t-elle 4 à 4 les marches vers des pratiques agricoles plus respectueuses ?

Auchan se contente du minimum. Des bonnes pratiques qui restent standard et aucune information sur l’impact de ces pratiques sur la réduction des pesticides. Pas de démarche particulière pour soutenir les producteurs et un manque de transparence envers les consommateurs. En savoir plus sur Auchan.
L’enseigne fait preuve de bonne volonté ! Des démarches concrètes pour réduire l’usage des pesticides dans la production de leurs fruits et légumes ont été mises en oeuvre. Elle apporte des garanties et soutiens supplémentaires aux agriculteurs et fait preuve de transparence envers les consommateurs. En savoir plus sur Carrefour.
Casino se contente du minimum. Des bonnes pratiques qui restent standards et aucune information sur l’impact de ces pratiques sur la réduction des pesticides. Pas de démarche particulière pour soutenir les producteurs et un manque de transparence envers les consommateurs. En savoir plus sur Casino.
Intermarché se contente du minimum. Des bonnes pratiques qui restent standards et aucune information sur l’impact de ces pratiques sur la réduction des pesticides. Pas de démarche particulière pour soutenir les producteurs et un manque de transparence envers les consommateurs... En savoir plus sur Intermarché.
Opacité la plus totale ! Au niveau national, Leclerc ne nous a fournit aucune information sur ses pratiques. Seule la SOCAMIL, centrale d’achats toulousaine, a fait quelques efforts de transparence suite à nos actions. En savoir plus sur Leclerc.
L’enseigne fait preuve de bonne volonté ! Que ce soit sur la réduction de l’usage des pesticides ou le soutien aux agriculteurs, des mesures concrètes ont été mises en place. U fait preuve de transparence vis-à-vis des consommateurs. En savoir plus sur les Magasins U.

Pour arbitrer cette course, nous vous présentons Reinette, la pomme, et Nicolas, la pomme de terre. Ils représentent tous deux 2 filières empoisonnées par les pesticides.
Avec vous, ils souhaitent pousser au changement les acteurs de la grande distribution !

Les règles du jeu

Greenpeace positionne les distributeurs en fonction des moyens qu’ils mettent en oeuvre pour atteindre l’objectif de la course : s’engager d’ici 2017 à vendre des pommes et des pommes de terre produites sans pesticides (en commençant par les plus dangereux pour les abeilles et la santé humaine : les néonicotinoïdes, la cyperméthrine, la deltaméthrine, le chlorpyrifos et tous les autres organophosphorés) et en soutenant les agriculteurs.

Si aucun moyen n’est mis en place, le distributeur reste en bas de l’escalier. S’il accomplit des efforts qui vont dans le sens d’une agriculture écologique, il gravit des marches. Mais attention : s’il ne tient pas ses promesses, nous le ferons dégringoler de quelques marches...

Concrètement, que doivent faire les distributeurs pour atteindre la dernière marche ?

Eliminer en priorité les pesticides les plus dangereux (pour les abeilles et la santé humaine)
dans la production des pommes et des pommes de terre.

Soutenir les agriculteurs qui s’engagent à produire sans pesticides

Etre transparent vis-à-vis des consommateurs sur le recours aux pesticides
dans la production de notre alimentation et le soutien aux agriculteurs

Agissez

Reinette et Nicolas encouragent les enseignes de la grande distribution afin qu’elles vous proposent une alimentation plus saine.

Rejoignez-les et demandez à E.Leclerc de faire toute la lumière sur ses pratiques obscures et de s’engager dans la réduction de l’usage des pesticides.